hhwvuwkjbu_9d9744e1_0ded_7d57_3df3_c9d41afd6840

Mon compagnon est-il devenu vieux?

Saviez-vous que dès l’âge de 7 ans, votre chien ou votre chat est considéré comme un animal âgé? Cela équivaut environ à 50 ans pour un chat, 44 ans pour un petit chien et 47 ans pour un gros chien. Voici quelques signes de vieillissement qui nous indiquent qu’il serait temps de rendre visite à votre vétérinaire.

 

Changement du pelage
En vieillissant, le pelage d’un chien devient souvent grisonnant et la perte de poils devient plus importante. Chez le chat, la qualité du pelage peut décroître, vous laissant croire que votre animal ne se toilette plus. Toutefois, il existe des problèmes de santé qui peuvent affecter le pelage comme par exemple des problèmes hormonaux ou métaboliqes, qui sont tous deux détectables par un examen de santé et un bilan sanguin.

 
Fluctuation de l’énergie
En vieillissant, un chien sera moins dynamique, fera plus de siestes et aura peut-être du mal à se lever. Mais attention, la vieillesse n’est pas une maladie et il ne faut pas tout lui attribuer. Si votre chien dort excessivement, ne mange pas plus mais continue à prendre du poids, il peut s’agir entre autres d’hypothyroïdie, un problème hormonal très fréquent, aisément détectable par une prise de sang et facilement traitable. Chez le chat, s’il y a un dérèglement hormonal au niveau de la glande thyroïde, les symptômes sont souvent inverses, soit de l’énergie à revendre et/ou une perte de poids continue malgré une bonne alimentation. On parle alors d’hyperthyroïdie.

 
Boiteries et douleurs articulaires
Tout comme vous, vos compagnons peuvent être victimes d’arthrose ou de douleurs articulaires. Avez-vous remarqué que votre chat ne sautait plus directement sur la table? Que votre chien ne court plus aussi longtemps après la balle et qu’il boite quelques minutes après une longue sieste? Sachez qu’il existe des traitements qui peuvent soulager les problèmes d’arthrose ou les douleurs articulaires de votre animal et le rendre confortable. N’oubliez pas que vos compagnons ne peuvent pas vous dire s’ils ont mal. Il faut savoir détecter les signes.

 
En conclusion, un examen de santé et un bilan sanguin permettent de détecter de nombreux problèmes de santé, dont quelques-uns qui ne peuvent être détectés que par une prise de sang, par exemple l’insuffisance rénale dont les symptômes physiques n’apparaissent qu’une fois 75% de la fonction rénale détruite.

 

 

Consultez votre vétérinaire et demandez-lui conseil avant que les symptômes n’apparaissent. Vous pourrez ainsi prolonger au maximum la vie de votre compagnon et le rendre aussi confortable que possible.
Bonne semaine!